Lorenzo Vinciguerra, La semiotica di Spinoza, Prefazione di Carlo Sini, ETS, Pisa, 2012. L’histoire de la sémiotique a passablement oublié Spinoza. Pourtant le philosophe d’Amsterdam définissait l’imagination comme une « connaissance par signes ». Il la déduisait rigoureusement des principes de la physique et de la cosmologie, comme expression de la seule et unique substance existante. Ce livre...