Si elles ne manquent certainement pas de visibilité, les images contemporaines souffrent par contre d’un défaut de lisibilité. Suralphabétisés que nous sommes, nous sommes encore imparfaitement préparés pour déchiffrer les nouvelles réalités visuelles qui déterminent pourtant nos vies, plus que jamais. Comment réarmer le regard et faire de la lecture un outil critique du présent ? Regards croisés (histoire de l’art, philosophie, photographie, cinéma, architecture, histoire des sciences…) sur les formes hétérogènes que peut prendre le discours des images. Avec incidemment, un retour sur la notion même de lecture qui, au contact des images, vient toucher à sa propre limite. Comment lire donc, au risque de l’illisibilité ? Sous la direction d’Emmanuel Alloa Avec des textes de Mieke Bal, James Elkins, Carlo Ginzburg, Max Imdahl, Peter Geimer, Martin Jay, Eyal Weizman, Emmanuel Alloa, Charlotte Bigg, Peter Szendy, Giorgio Agamben, Philippe-Alain Michaud, Jacques Rancière, Georges Didi-Huberman.

Aller sur le site de l’éditeur